Le projet

Notre choix d’architecture s’est porté sur une maison à toiture terrasse pour son côté contemporain et ses lignes épurées. Soucieux de préserver l’environnement, nous avons opté pour une maison BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Le concept de bâtiment basse consommation repose sur l’utilisation de matériaux et équipements économes en énergie. Parce qu’il vise une consommation énergétique moindre, il permet d’alléger très significativement le montant des factures (dépenses de chauffage divisées par 3 ou 4…).

La consommation énergétique maximale d’un bâtiment basse consommation neuf est limitée à 50kWh/m²/an (80 kWh/m²/an en rénové), soit 4 fois moins que les exigences actuelles fixées par la RT 2005.

Ayant fait le choix d’une maison écologique, nous avons élaboré notre projet avec un constructeur précurseur dans notre région sur ce créneau, il s’agit d’Alliance Construction.

Il a tout d’abord fallu faire le choix d’un terrain bien orienté de manière à pouvoir profiter de l’énergie passive générée par les grandes baies vitrées situées au sud. C’est en septembre 2009 que nous avons commencé nos recherches pour s’arrêter sur la proche banlieue nantaise, à la Chapelle sur Erdre.

A partir du mois d’octobre nous avons commencé à plancher, avec l’aide de notre constructeur, sur la mise en forme des plans selon une idée bien précise de la distribution des pièces, correspondant à notre manière de vivre et à nos habitudes.

En ce qui concerne les matériaux, nous avions le choix entre brique monomur, brique BGV, parpaing ou béton cellulaire. Nous allons utiliser ce dernier pour ses qualités thermiques élevées.

En effet, en période hivernale, les apports caloriques de la journée seront en partie stockés dans le matériau. Quand la température à l’intérieur du bâtiment baissera, l’énergie emmagasinée dans les parois sera alors transmise à l’air, une régulation automatique et autonome en fait ! En période estivale, une bonne ventilation nocturne de l’habitation permettra de conserver la fraîcheur dans la maçonnerie et jouera donc en journée le rôle d’une climatisation. L’hygrométrie sera régulée de la même manière car les parois sont respirantes et laissent migrer la vapeur d’eau (d’où l’importance d’employer des enduits perméables à la vapeur d’eau, dit de type B ). D’un point de vue santé, il est important de savoir que le monomur brique ou le Thermopierre est 100 % minéral et qu’il ne contient pas de composé organique volatil (cov) ni aucune fibre.

Une partie du toit sera végétalisée, permettant une meilleure intégration de la maison dans son environnement tout en renforçant l’isolation.

La maison sera chauffée grâce à un poêle à pellets. Ce mode de chauffage est écologique puisqu’il participe à la gestion des déchets de l’industrie du bois. De plus, le rendement est très important puisque plus de 90% de l’énergie produite par la combustion est restituée. Ce sera notre seul chauffage (avec un radiateur sèche serviette dans les salles de bains).

La diffusion de la chaleur dans les 140m2 habitables sera aidée par l’installation d’une VMC double flux. Ce système permet, avec l’aide d’un échangeur thermique, de récupérer les calories de l’air vicié sortant pour réchauffer l’air frais entrant et le répartir dans les pièces de vie.

L’eau chaude sanitaire sera chauffée à l’aide d’un ballon d’eau chaude thermodynamique de marque Tanéo. L’eau pluviale sera filtrée et réutilisée pour alimenter les toilettes, la machine à laver et l’arrosage (système Otop).

Côté esthétique, nous avons fait le choix de faire varier les nuances de blanc, gris et noir, que ce soit sur les façades, les menuiseries, ou l’ameublement.

Voici donc globalement les spécificités de ce projet, mais vous aurez l’occasion d’en savoir plus au fur et à mesure des différentes étapes de la construction.

2 réponses à Le projet

  1. Jean PHILIPPE (dit "Jean-phi") dit :

    bon, c’est bien parti, mais ça n’avance plus là !!
    J’attends les mises à jour avec impatience…

    Bon courage à vous 2

  2. Bonjour, je viens de trouver un article en date du 3 juil sur Ouest France qui pourra apporter une contribution inéressante à vos lecteurs. Il nous présente un couple qui finit la construction de sa maison en bois et qui investira moins « de 1 m 3 de petits bois par an pour chauffer les 165 m 2 de surface, d’après l’étude thermique dynamique commandée par le couple pour leur future habitation ». Pour en savoir plus, l’article est disponible sur le site du quotidien Ouest France : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Emmanuelle-et-Herve-Libeault-ont-opte-pour-une-maison-passive-_49085-avd-20110703-60827415_actuLocale.Htm. Vraiment intéressant pour tous ceux qui sont concernés par les maisons en bois, les maisons passives et les économies d’énergie dans l’habitat. Bonne lecture et félicitations pour votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *